dimanche, avril 09, 2006

Actualité - Bolivie: Une autre cible pour Washington?

Franc-Parler condamne les actes posés par les États-Unis qui étiquettent les pays sous des épithètes trompeuses pour perpétrer une campagne de désinformation. Ces étiquettes nourrissent l'opinon publique d'informations fausses dans le but de manipuler et de contrôler les peuples. Une situation qui ne peut être tolérée puisqu'elle va à l'encontre du droit des nations à se prendre en main et à s'affirmer dans leur souveraineté.

Avant même d'avoir gagné les élections présidentielles boliviennes, le 18 décembre 2005, et d'avoir reçu l'investiture, le 22 janvier dernier, Evo Morales figurait sur une des listes noires de Washington, sous l'étiquette de « populiste », qui sert à la Maison Blanche et à son Département d'État — le censeur en charge des avertissements - à indiquer ce qui leur déplaît ou les dérange.

Dès lors on commence à entendre parler de situation défavorable aux investissements, de problèmes économiques en perspective, de nationalisme et d'anti-américanisme, d'attaques contre la démocratie, de menaces contre la sécurité nationale américaine, de relations non recommandables, le tout formant une étrange équation qui conspirerait contre les intérêts des États-Unis.

Le Nord s'inquiète du fait que le premier président indigène d'un pays majoritairement indigène ait accédé à l'exécutif grâce au soutien de ceux qui veulent une Constitution nouvelle et différente, qui reconnaisse leurs droits, qui défende la souveraineté et l'indépendance de la nation, qui favorise le développement pour tous et une meilleure distribution des richesses, bref, une Constitution qui asseye la nation sur des bases nouvelles et justes. Le Nord n'apprécie pas non plus que ce nouveau gouvernement se prononce pour la nationalisation des richesses, privatisées au prix de la misère des couches défavorisées (il est en effet question d'assumer le contrôle des actions de dix entreprises qui opèrent dans des secteurs stratégiques tels que les télécommunications, le pétrole, les chemins de fer, l'électricité et la ligne aérienne nationale). Enfin, il déplore que les Boliviens tendent la main à leurs semblables en Amérique latine, en quête de relations placées sous le signe de la solidarité, encore un mot qui hérisse Washington.

Voilà pourquoi les attaques ne se sont pas faites attendre, ajoutant un peu de sel au poivre déjà abondant dont les secteurs oligarchiques de l'intérieur du pays saupoudrent une révolution naissante.

Cela a commencé fin février, lorsque le visa d'entrée aux États-Unis a été retiré à la sénatrice Leonilda Zunilda, du MAS (Mouvement vers le socialisme), le parti du président Evo Morales, dont elle est une des plus proches collaboratrices. Quel fut l'argument invoqué? Simple: elle serait impliquée dans des actes de terrorisme! En fait, Leonilda Zurita allait donner une conférence dans une université américaine qui l'avait invitée. Beaucoup ont vu dans cette décision arbitraire une forme de représailles et de discrimination qui blesse la dignité du peuple bolivien.

Ensuite, l'armée américaine a désavoué le commandant bolivien de la Force contre-terroriste conjointe. A quoi le président Morales n'a pas manqué de rétorquer: «Nous rejetons le chantage, la menace et l'intimidation¼ nous n'acceptons pas le veto¼ aucun commandant ne sera remplacé à la demande des forces armées américaines.»

Enfin, plus récemment, dans la nuit du 22 mars, deux puissantes explosions ont quasiment détruit deux modestes hôtels de la capitale, La Paz. Bilan: deux morts et onze blessés. L'attentat a été commis par un citoyen américain, Claudius Lestat D'Orleans, et l'uruguayenne Aida Ribeiro Acosta.

Le président Evo Morales a immédiatement déclaré: «Il est inadmissible que ce genre d'attentats se produise juste au moment où nous engageons une transformation, une révolution démocratique et culturelle pour vivre mieux.» Il a attribué cette action criminelle à des groupes oligarchiques et étrangers. «Le gouvernement des États-Unis prétend lutter contre le terrorisme et il nous envoie des citoyens américains faire du terrorisme en Bolivie», a-t-il affirmé à Santa Cruz.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères David Choquehuanca a confirmé que l'agression revêtait un caractère politique; il en a rejeté la responsabilité sur des groupes de pouvoir économique décidés à créer une instabilité démocratique.

Quelques jours avant les explosions, le président bolivien avait dit: «Jamais nous ne négocierons de traité de libre commerce —TLC-- avec les États-Unis». Il avait même proposé une alternative à ce sinistre projet: le TCP ou Traité de Commerce des Peuples. Il est inacceptable, a-t-il expliqué que les entreprises de certains pays inondent les marchés latino-américains de leurs produits subventionnés. Cette perspective est «totalement écartée» par la Bolivie.

Actuellement, la Bolivie peut exporter à destination des États-Unis, sans avoir à payer de taxes, des textiles, des articles en bois et des bijoux, aux termes de la Loi de promotion commerciale andine et d'élimination de la drogue. Cette loi arrive à expiration en décembre de cette année et Washington prétend ne pouvoir la remplacer que par le Traité de libre commerce.

Il convient d'ajouter ici que, comme l'ont signalé les plus hautes autorités andines, les attaques aux explosifs coïncident avec la phase préparatoire de l'Assemblée constituante, lorsque les partis politiques et les organisations sociales sont occupés par d'intenses activités pour désigner leurs représentants à l'organe qui déterminera le contenu de la nouvelle Constitution. Le texte fondateur de la République devrait tracer de nouvelles perspectives socio-économiques et ouvrir à ceux qui travaillent et qui sont les forces vives de la nation l'accès à la terre, aux services de base considérés comme des droits inaliénables et à une représentation au gouvernement. Ces élections sont prévues pour le dimanche 2 juillet.

En outre, la police a affirme que le couple de terroristes avait prévu un autre attentat contre les bureaux du consulat chilien à La Paz, dans le but de susciter un conflit diplomatique avec le pays voisin, alors qu'Evo Morales a précisément l'intention de négocier avec lui un accord définitif sur l'accès de la Bolivie à la mer, qui lui a été retiré par la Guerre du Pacifique (1879-1883).

Il se peut que la main de la CIA, ténébreux instrument de l'espionnage et de la guerre sale des États-Unis, ou celle d'une autre institution de sécurité du puissant empire, se cache derrière ces attentats. On ne peut guère douter que l'intention de la Maison Blanche soit d'essayer d'expulser Evo Morales de la présidence ou, du moins, de le neutraliser.

Nous partageons l'analyse publiée par le journaliste Jorge Luis Ubartelli dans Rebelion et selon laquelle Washington se propose trois objectifs: isoler la Bolivie du Venezuela et de Cuba, éléments principaux d'un axe anti-impérialiste, l'obliger à négocier avec les États-Unis, dans des conditions d'inégalité, des accords de sujétion tels que le TLC, et, si les deux premiers objectifs ne sont pas atteints, préparer les conditions pour déstabiliser le gouvernement bolivien.

Il ne fait pas de doutes que la Bolivie constitue une nouvelle cible pour la stratégie américaine dans l'hémisphère et que tout sera mis en oeuvre pour tenter de ramener la brebis égarée à la bergerie.

(Juana Carrasco Martin, Granma International - 28 mars 2006)

Libellés :

6 Comments:

Blogger ninest123 said...

ninest123 16.02
ray ban sunglasses, replica watches, tory burch outlet, nike air max, michael kors, tiffany and co, oakley sunglasses, michael kors outlet, nike air max, polo ralph lauren outlet, louis vuitton, ugg boots, replica watches, uggs on sale, tiffany jewelry, oakley sunglasses, longchamp outlet, prada handbags, louboutin shoes, prada outlet, michael kors outlet, nike free, louboutin outlet, louis vuitton outlet, longchamp outlet, michael kors outlet, chanel handbags, ugg boots, ugg boots, burberry, oakley sunglasses, louis vuitton, burberry outlet online, ray ban sunglasses, michael kors outlet, ugg boots, nike outlet, polo ralph lauren outlet, ray ban sunglasses, louboutin, michael kors outlet, oakley sunglasses, cheap oakley sunglasses, louis vuitton, jordan shoes, longchamp, gucci outlet, christian louboutin outlet, louis vuitton outlet

8:20 p.m.  
Blogger ninest123 said...

ray ban pas cher, ralph lauren uk, michael kors, vans pas cher, oakley pas cher, true religion outlet, air force, nike free run uk, true religion jeans, nike air max, nike free, sac guess, converse pas cher, mulberry, coach outlet, nike roshe run, timberland, nike roshe, north face, tn pas cher, burberry, lacoste pas cher, coach purses, north face, michael kors, longchamp, hollister pas cher, new balance pas cher, ralph lauren pas cher, nike blazer, hermes, true religion jeans, air max, michael kors, longchamp pas cher, louboutin pas cher, nike air max, lululemon, abercrombie and fitch, vanessa bruno, air jordan pas cher, hogan, sac longchamp, michael kors, hollister, replica handbags, true religion jeans, nike huarache, ray ban uk, nike trainers, nike air max

8:21 p.m.  
Blogger ninest123 said...

iphone 6s plus cases, abercrombie and fitch, bottega veneta, north face outlet, ray ban, vans, valentino shoes, wedding dresses, nike air max, chi flat iron, timberland boots, mcm handbags, nfl jerseys, converse, celine handbags, ghd, giuseppe zanotti, hollister, s5 cases, nike roshe, north face outlet, vans shoes, nike air max, mont blanc, instyler, babyliss, iphone 5s cases, p90x workout, gucci, soccer jerseys, iphone 6s cases, oakley, ferragamo shoes, lululemon, iphone 6 cases, ralph lauren, beats by dre, birkin bag, louboutin, herve leger, iphone 6 plus cases, reebok shoes, baseball bats, new balance, hollister, soccer shoes, asics running shoes, iphone cases, ipad cases, mac cosmetics, jimmy choo shoes, insanity workout

8:24 p.m.  
Blogger ninest123 said...

links of london, louis vuitton, moncler, pandora charms, toms shoes, canada goose uk, louis vuitton, canada goose, pandora jewelry, ugg,ugg australia,ugg italia, converse outlet, sac louis vuitton pas cher, swarovski crystal, canada goose, canada goose, pandora jewelry, replica watches, moncler, hollister, barbour, ugg boots uk, karen millen, moncler, juicy couture outlet, moncler, marc jacobs, wedding dresses, doudoune canada goose, barbour jackets, doke gabbana outlet, moncler, canada goose, supra shoes, pandora charms, bottes ugg, louis vuitton, louis vuitton, thomas sabo, swarovski, moncler, moncler, juicy couture outlet, coach outlet, moncler outlet, canada goose outlet, montre pas cher, lancel, canada goose outlet, ugg pas cher, ugg,uggs,uggs canada
ninest123 16.02

8:26 p.m.  
Blogger Akshay Sawant said...

Thanks for this post.
Visit Links:
oyecity.com
Beauty Care Shops In Pune
Books Shops In Pune
Self Help Group Shops In Pune
Electronics Shops In Pune
Gifts & Youth Special Shops In Pune
Hardware And Sanitory Shops In Pune
Home Decor Shops In Pune
Jewellery Shops In Pune
Kids & Baby Products Shops In Pune
Kitchen Shops In Pune
Men's Fashion Shops In Pune
Sports Shops In Pune
Sweets & Cakes Shops In Pune
Tools Shops In Pune
Toys Shops In Pune
Women's Fashion Shops In Pune



oye city
Oyecity Blog

6:12 a.m.  
Blogger Akshay Sawant said...

removal company birmingham
removal company glasgow
removal company liverpool

10:37 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home